Skip to content

Vous voulez connaître les coulisses du Prix de la Salamandre Junior ? Marion, bénévole du Felipé et membre de l’équipe organisatrice de ce prix, vous en dit un peu plus…

Les coulisses du Prix de la Salamandre Junior

Comment est né le Prix de la Salamandre Junior et pourquoi ?

Le Prix de la Salamandre Junior (PSJ) a été créé en 2004 par des membres de l’association du Felipé. Le principe, c’est que, chaque année, un jury d’enfants se réunit pour choisir, parmi une sélection d’ouvrages, un livre qui parle d’écologie, d’environnement ou de nature. L’originalité de ce prix littéraire jeunesse est que les jeunes jurés sont souverains dans leurs choix.

Cette année, ce sont des élèves de l’école Dorléac (Paris 18) et un groupe d’enfants du centre d’animation de La Chapelle (Paris 18) qui font partie du jury.

Une multitude de livres sur l’écologie (jeunesse) sortent chaque année : pourquoi avoir choisi ces 6 livres-là ? À quels critères doit répondre un livre pour être retenu pour le PSJ ?

Pour commencer, ce prix récompense un livre destiné aux enfants de 7 à 12 ans. Donc nous devons sélectionner des ouvrages dans cette tranche d’âge. Ensuite, ils doivent être parus l’année qui précède le prix (2016 pour le prix 2017). Et, bien sûr, ils doivent avoir pour thème l’écologie ou la nature. Il y a plusieurs livres qui répondent à ces critères chaque année, mais pas tant que ça.

Pendant toute l’année, nous faisons une veille, en utilisant notamment l’outil Electre destiné aux professionnels du livre. Nous prenons également en compte les livres qui nous ont été recommandés directement par les maisons d’édition, souvent des petits éditeurs indépendants.

Une fois que nous avons fait une présélection selon les critères vus plus hauts, le comité de lecture (composé de trois personnes cette année) lit les livres et se réunit ensuite pour en discuter. C’est souvent le degré de sensibilisation et la clarté du message qui nous aident à sélectionner les livres.

Cette année, nous avons choisi 6 livres de genres très différents : un livre pratique, un roman, un documentaire, un documentaire/beau livre et un livre pratique avec des planches de BD.

Comment les enfants réagissent aux questions d’écologie ?

Les enfants sont très réceptifs à ces questions. Ils comprennent très vite et ont des remarques très pertinentes, parfois plus intéressantes que les adultes ! C’est vraiment très motivant de les écouter parler d’écologie !

Peut-on inscrire une classe ?

Nous essayons de développer le PSJ un peu plus chaque année, dans la mesure de nos moyens humains et financiers. Si des enseignants sont intéressés pour faire participer une classe, ils peuvent bien sûr nous contacter. C’est très agréable de collaborer avec des personnes qui sont motivées par de tels projets.

Un prix pour les plus petits est-il prévu ?

Nous sommes justement en pleine réflexion pour la création d’un prix jeunesse du même type mais pour des plus jeunes. Nous avons en effet remarqué qu’il y avait chaque année beaucoup d’ouvrages jeunesse sur le thème de la nature et de l’écologie mais sur des tranches d’âges plus petites, notamment de très beaux albums.

Le Festival du livre et de la presse d’écologie de novembre 2017 est-il destiné aux enfants ?

Oui, bien sûr, le Festival est ouvert à tous, y compris aux plus jeunes. Nous prévoyons des ateliers pour les enfants et des rencontres avec des auteurs jeunesse.

Quels sont les défis des générations de demain pour l’écologie ?

Très bonne question ! Il y a tellement d’enjeux pour les générations futures… Mais je dirais que le plus important, c’est que les enfants gardent, en grandissant, cette motivation et cette énergie qui nous donnent tant d’espoir, nous adultes, quand nous les écoutons parler du monde qui nous entoure.

POUR NOUS CONTACTER : Le Felipé - MDA 18 – Boîte 9 - 15, passage Ramey - 75018 Paris contact@flpe.fr