Skip to content

Toutes les bêtises sur la nature que les grands racontent aux enfants

François Lasserre (texte) et Roland Garrigue (illustrations)

Delachaux et Niestlé, 2010

101157_couverture_Hres_0Prendre le savoir par son revers semble le choix de l’auteur François Lasserre, lequel érige cette fois-ci la bêtise en héroïne légitimement contestée. L’ignorance de l’ignorance, celle qui guide tant d’affirmations a priori, est démystifiée, déconstruite dirait-on ! L’auteur explore en vrac nombre d’idées reçues dans le domaine de la nature. De page en page, émergent les faux savoirs ou les erreurs d’interprétation.

Non, la langouste n’est pas la femelle du homard, un point c’est tout : aucune progéniture à l’horizon. Les crapauds ne sont pas non plus les mâles des grenouilles, ni les criquets ceux des sauterelles. Non, les autruches effarouchées ne se cachent pas la tête dans le sable, mais elles bichonnent leurs œufs enterrés au fond du nid. Non, les « araignées d’eau » ne sont pas des araignées, mais des insectes à six pattes. Ne croyez pas toutes les grenouilles passent leur vie dans la mare : la rousse apprécie le jardin ou la forêt, la rainette rôde dans les arbustes…

Oui, les coraux et les éponges sont des animaux (l’éponge peut même vivre entre 1 000 et 15 000 ans). Oui, les animaux fabriquent des outils : non seulement les singes, mais aussi les fourmis qui se servent des soies des chenilles pour faire leur nid… Oui, les acacias du désert se parlent entre eux : ils dégagent de l’éthylène pour prévenir les copains d’une agression par les herbivores.

Il y a aussi l’exception. Parmi les mammifères, certains pondent des œufs (les monotrèmes), mais vivent à perpète (Nouvelle-Guinée, Australie). Ainsi l’ornithorynque frétillant et rondouillet rappelle qu’aux prémices de l’évolution, les/nos ancêtres mammifères pondaient. Et même des surprises : la sauterelle entend avec des « organes tympaniques » situés aux pliures des pattes.

Les illustrations croquignolesques de Roland Garrigue muent cet apprentissage en… gai savoir*. Entre l’abeille hélicoptère, la chenille hérissonnante, la panthère noire enfilant une grenouillère de léopard, notre œil s’amuse.

Il n’est d’ailleurs pas interdit aux adultes de rafraîchir leurs connaissances en sciences naturelles, à l’occasion de cette lecture !

Jane Hervé

*Cad chez Nietzsche, l’exaltation de la vie.

POUR NOUS CONTACTER : Le Felipé - MDA 18 – Boîte 9 - 15, passage Ramey - 75018 Paris contact@flpe.fr