Skip to content

L’île équinoxe

Les poèmes de Jean Fanchette, réunis sur cette « île » nommée Equinoxe ou située à l’équinoxe, nous entraînent au fil de leur dérive. Le poète capte-t-il la brûlure zénithale du soleil au-dessus de l’équateur ? Frôle-t-il ce moment particulier d’un jour qui dure autant que la nuit ?

Lire la suite ...

Pigeon, canard, patinette

C’est vrai. Le titre de cet opuscule m’a intriguée, comme la « rencontre fortuite* » d’une table de dissection, d’une machine à coudre et d’un parapluie. La « PATINETTE » (introduite clandestinement en majuscules dans cette publication du Passager dit clandestin) a forcé mes réticences oculaires concernant… la science-fiction.

Lire la suite ...

La colonie

Comment devient-on colon ? Telle est la question posée par ce roman de l’écossais Chris Nolan. Tout se passe à la Barbade** en 1830, une île lointaine où la mer des Caraïbes rejoint l’océan Atlantique.

Lire la suite ...

Obstinément des femmes des chats des oiseaux

L’obstination de l’auteur, écologiste engagé s’il en est, laisse perplexe. Comment composer une triade imprévue femmes-chats-oiseaux ? On imagine des oiseaux en cage, des chats en peluche ou des femmes en marbre. La liberté du prédateur (chat) accepte-t-elle celle de la proie (oiseau) ?

Lire la suite ...

Moi, Capitaine Paul Watson, pirate des océans

C’est une bio dans le style Moi, je… Oui, mais ce « Je » est un capitaine pas comme les autres… puisqu’il se nomme Paul Watson (d’où l’énorme MOI sur la couverture). Canadien d’origine, il s’auto-attribue le titre de « pirate des océans ».

Lire la suite ...

Qui descendra les poubelles ?

À l’heure où on ergote sur qui/quoi/comment/pourquoi on pollue ou qui/quoi/comment/pourquoi on doit arrêter de le faire, l’auteur Nat Mickles s’interroge – à l’anglo-saxonne – sur le passage à l’acte. Qui descendra donc les poubelles ? Interrogation plus fondamentale qu’il n’y paraît.

Lire la suite ...
POUR NOUS CONTACTER : Le Felipé - MDA 18 – Boîte 9 - 15, passage Ramey - 75018 Paris contact@flpe.fr