Skip to content

The End

Zep

Rue de Sèvres, 2018

Un récit noir que Zep utilise pour dire que Nous ne sommes pas les maîtres de la Terre. L’ambiance est apocalyptique et nous dévoile un scénario d’effondrement auquel l’humanité pourrait être confrontée si elle continue sur cette voie. L’être humain est lié à la Terre et au sol qu’il habite. On retrouve un propos d’actualité sur la régulation de la population humaine car son impact est trop important sur le reste de la nature. Zep raconte : « Je me suis inspiré de cette histoire des koudous d’Afrique du Sud, ces antilopes dont l’existence a été régulée par les acacias et que j’évoque dans l’album. On ignorait jusque-là que les arbres communiquait entre eux, mais aussi avec les champignons, les animaux… » dans un scénario efficace et fluide. Le dessin plonge le lecteur dans une ambiance stressante tout à fait à propos.

William Hogge

Laissez un commentaire

Vous pouvez utliser ces tags HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Partager :



POUR NOUS CONTACTER : Le Felipé - MDA 18 – Boîte 9 - 15, passage Ramey - 75018 Paris contact@flpe.fr